Accueil Sports Football

Football Leaks: de 2013 à 2018, le PSG a fiché de jeunes joueurs selon leur couleur de peau

Une politique qui s’est poursuivie jusqu'au printemps dernier.

Temps de lecture: 1 min

Yann Gboho est le brillant meneur de jeu de l’équipe de France des moins de 18 ans. Malheureusement pour lui, son nom va être associé à un vaste scandale de discrimination avant même qu’il ait pu se faire connaître du grand public pour ses qualités. Quand il avait 13 ans et malgré son talent, le PSG ne lui a pas proposé de rejoindre le club. Parce qu’il était noir. Et seulement parce qu’il était noir.

Fichage ethnique

À l’époque, en 2014, la nouvelle s’est ébruitée au sein du club, mais la direction est temporairement parvenue à étouffer l’affaire. Mediapart et « Envoyé spécial », après une longue enquête entamée sur la foi des documents issus des Football Leaks - auquel « Le Soir » participe - ont cependant découvert que les dirigeants du club avaient en réalité fait le choix de couvrir les fautifs, en dépit de ce que le PSG affirme aujourd’hui. Et que jusqu’au printemps 2018, le club a continué de demander à des recruteurs de renseigner « l’origine » des joueurs détectés selon quatre catégories : « Français », « Maghrébin », « Antillais », « Africain ». Un véritable fichage ethnique.

L’histoire de Yann Gboho, comment le scandale a été étouffé en interne, que fait le PSG aujourd’hui : les détails de l’enquête sur Le Soir +

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Football

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir