Grève chez bpost : le ministre De Croo demande aux syndicats et à la direction «de ne pas envenimer les choses»

Le ministre de la Poste, Alexander De Croo, a lancé jeudi un appel aux syndicats et à la direction de bpost à «ne pas envenimer les choses» alors que le conflit social au sein de l’entreprise a amené de nombreux clients de la livraison de colis à quitter l’opérateur pour d’autres cieux. «Si bpost entend devenir une entreprise postale à succès solide, elle doit s’engager dans la croissance du secteur des colis. Ce doit être la nouvelle ligne de bpost. Mettre cela en péril revient à mettre l’entreprise en péril», a-t-il averti.

Échelonnée sur cinq jours, l’action de grève a débuté il y a un peu plus de 24 heures. Les syndicats et la direction se revoient ce jeudi autour de la table afin de tenter de sortir de l’impasse. Alexander De Croo a reçu l’ensemble des parties jeudi midi. Il accueille favorablement la reprise du dialogue, espérant qu’elle pourra conduire à des résultats tangibles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous