Ligue des Nations: Anthony Martial de retour dans un groupe français sans surprise

Photo News
Photo News

En défense, le sélectionneur a fait appel à son vice-capitaine Raphaël Varane, récemment touché aux adducteurs, mais pas à Lucas Hernandez (cuisse), pour les déplacements des champions du monde à Rotterdam le 16 novembre en Ligue des nations, puis la réception de l’Uruguay au Stade de France quatre jours plus tard en amical.

L’attaquant lyonnais Nabil Fékir, forfait lors du dernier rassemblement des Bleus, fait son retour dans le groupe aux dépens du meneur marseillais Dimitri Payet qui l’avait remplacé pour les matches disputés en octobre contre l’Islande et l’Allemagne.

Didier Deschamps, privé de Samuel Umtiti en défense centrale, a de nouveau convoqué le joueur de Crystal Palace Mamadou Sakho (28 ans, 28 sélections), revenu en Bleu lors du dernier rassemblement après plus de deux ans d’absence.

Le défenseur de l’Olympique de Marseille, Adil Rami, et celui de Stuttgart Benjamin Pavard, en difficulté avec leurs clubs respectifs, sont aussi dans la liste.

Le groupe français

Gardiens de but (3)  : Alphonse Areola (Paris SG), Hugo Lloris (Tottenham/Ang), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs (8)  : Lucas Digne (Everton/Ang), Presnel Kimpembe (Paris SG), Benjamin Mendy (Manchester City/Ang), Benjamin Pavard (Stuttgart/All), Adil Rami (Marseille), Mamadou Sakho (Crystal Palace/Ang), Djibril Sidibé (Monaco), Raphaël Varane (Real Madrid/Esp).

Milieux de terrain (5)  : N’Golo Kanté (Chelsea/Ang), Blaise Matuidi (Juventus/Ita), Tanguy Ndombélé (Lyon), Steven Nzonzi (AS Rome/Ita), Paul Pogba (Manchester United/Ang).

Attaquants (7)  : Ousmane Dembélé (FC Barcelone/Esp), Nabil Fekir (Lyon), Olivier Giroud (Chelsea/Ang), Antoine Griezmann (Atlético Madrid/Esp), Anthony Martial (Manchester United/Ang), Kylian Mbappé (Paris SG), Florian Thauvin (Marseille).

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron et Angela Merkel, deux «
petits
» du paysage politique international.

    Les secrets du langage du corps à l’usage des «petits»

  2. © D.R.

    #MaPremièreCampagne: Game of Belgium

  3. ©News

    Anderlecht: gagner à Gand pour espérer sauver une si longue histoire européenne

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite