Accueil Économie

Allemagne: «le gouvernement doit s’informer d’urgence»

Distribution de comprimés d’iode, exercices de sureté nucléaire, grandes manifestations : les Allemands sont très inquiets quant à la sécurité des centrales nucléaires de Tihange. Mais ils n’ont pas pour autant interrompu les livraisons de combustible à leur voisin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Berlin,

Certes, les Allemands ont décidé d’abandonner leurs centrales pour des questions de sécurité. Elles seront définitivement fermées en 2022. Mais ils vivent toujours dans la peur d’une catastrophe nucléaire, notamment à cause de leurs voisins belges. Il y a un an, les autorités ont procédé à une distribution des comprimés d’iode à Aix-la-Chapelle suite aux inquiétudes de la population concernant la sécurité des centrales nucléaires de Tihange.

Les pompiers d’Aix-la-Chapelle ont déjà procédé à des exercices de sûreté nucléaire pour se préparer au scénario catastrophe. En cas d’accident, des villes comme Cologne, Dortmund ou Düsseldorf seraient touchées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs