Accueil Monde France

Pour la quatrième fois, la demande de remise en liberté de Tariq Ramadan est rejetée

L’islamologue est incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour « viols », à la suite des plaintes de deux femmes déposées à l’automne 2017.

Temps de lecture: 1 min

La quatrième demande de remise en liberté de Tariq Ramadan, déposée après la reconnaissance par l’intellectuel musulman de rapports sexuels avec deux femmes qui l’accusent de viol, a été rejetée, a appris jeudi l’AFP d’une source proche du dossier.

Son avocat a indiqué à l’AFP avoir interjeté appel de cette décision.

L’islamologue est incarcéré depuis sa mise en examen le 2 février pour « viols », à la suite des plaintes de deux femmes déposées à l’automne 2017.

Dans son ordonnance de rejet datée du 6 novembre, dont l’AFP a eu connaissance, le juge estime que la détention «  est toujours nécessaire », évoquant notamment des «  risques de pression sur les plaignantes » et la nécessité «  d’éviter le renouvellement de tels faits ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une