Accueil

Les acteurs

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Morts dans les camps

Les peines de morts des principaux acteurs du « Faux Soir » furent commuées. Ferdinand Wellens et Théo Mullier moururent en captivité, comme le commandant Louis Coquels, Léon Thiel et Jean Plas, qui imprima les bandelettes enserrant les paquets de « Faux Soir ». Marc Aubrion, dont la peine de mort fut commuée en 15 ans de réclusion survécut. Torturé par la Gestapo, il en garda des séquelles. Le rotativiste Henri Vandevelde écopa de trois ans de prison, le typographe Julien Oorlynckx, d’un an, Roger De Wilde de 5 ans, les distributeurs Marie Jongen, Fernand Flament, Sylvain Vavenne, Julien Liard, Félix Maladrie, furent condamnés à des peines de 6 mois à un an et demi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs