Des vols de la compagnie Brussels Airlines touchés par des substances toxiques (vidéo)

Edition numérique des abonnés

Lundi, le personnel de bord de la compagnie belge Brussels Airlines a été incommodé par des substances toxiques. Phénomène qui peut se produire dans n’importe quel appareil, mais qui est assez rare. L’avion venait de Rome et s’apprêtait à atterrir à Bruxelles lorsque les pilotes ont senti une forte odeur dans le cockpit.

Selon une personne membre de l’équipage, interrogée par RTL-TVI, les pilotes ont été pris de nausées et ils avaient du mal à se concentrer. Ils ont été contraints de mettre un masque à oxygène pour se poser.

Brussels Airlines a confirmé l’incident et s’est expliqué à nos confrères : «  Nous avons contrôlé l’avion et résolu le problème  ». L’équipage n’a jamais été en danger selon la compagnie. «  Nous sommes conscients que les émanations de fumée sont un problème qui touche l’ensemble du secteur. ».

Samedi dernier, le même phénomène est apparu sur un vol en provenance de Copenhague.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©AFP

    Le président Macron en visite d’Etat en Belgique: pour quoi faire?

  2. Samedi, ils étaient environ 300.000 à travers le pays, a comptabilisé le ministère de l’Intérieur. Ils ont pris d’assaut les ronds-points, les rocades, les accès aux supermarchés.

    Pourquoi le gouvernement français n’entend pas céder aux gilets jaunes

  3. Photo News

    Rallye d’Australie: Hyundai, ou la continuité… dans la défaite!

  • Les «Gilets jaunes», un Mad Max finalement écologique

    La pollution nuit à l’homme et à son environnement. C’est un axiome.

    Or la voiture pollue. Et parce qu’elle pollue, tout doit être mis en œuvre pour que ses impacts négatifs soient réduits au maximum. Dans ce contexte, l’augmentation des accises sur les carburants est classiquement présentée comme un frein au gâchis environnemental.

    Cette évidence ne peut toutefois occulter les préoccupations des « gilets jaunes ». La hausse des taxes sur le diesel...

    Lire la suite