Accueil Médias

Trois visions s’opposent autour du sort de l’Avenir

Nethys veut renforcer les synergies entre la presse et les télécoms. Les journalistes veulent sortir « L’Avenir » de Nethys et créer une structure coopérative. IPM critique vertement Nethys.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Initialement, c’était le sort des Editions de L’Avenir (EDA) et plus globalement de l’avenir de la presse quotidienne francophone qui étaient au menu d’une séance exceptionnelle d’auditions au Parlement wallon. Celle-ci réunissait des députés de la commission économie et des députés de la commission média du Parlement de la Communauté française. Le second point a finalement été largement occulté. L’annonce, le 23 octobre dernier, de la suppression d’un quart des effectifs des EDA (60 emplois) a eu pour effet prévisible de resserrer les débats autour du plan de restructuration de L’Avenir et des différents scénarios pour assurer son sauvetage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs