Europa League: Arsenal se qualifie pour les seizièmes, tout comme Leverkusen et Zurich

Edition numérique des abonnés

Malgré son partage face au Sporting Lisbonne (0-0), Arsenal s’est qualifié pour les seizièmes de finale de l’Europa League jeudi soir lors de la quatrième journée du groupe E en Europa League.

À domicile, Arsenal mettait le pied sur le ballon comme à son habitude mais ne parvenait pas à trouver la faille face à une formation portugaise bien organisée. Sans une occasion franche à se mettre sous la dent, la première période était malheureusement marquée par la grave blessure à la cheville de Danny Welbeck. L’attaquant anglais quittait la pelouse sur civière et avec un masque à oxygène.

En deuxième période, les Gunners mettaient la pression sur le but lisboète mais le Sporting, réduit à dix à cinq minutes du terme suite à l’exclusion de Jérémy Mathieu, s’accrochait pour prendre un bon point en déplacement. Un partage qui ne change pour les Londoniens qui décrochent leur billet pour les seizièmes de finale de la compétition à deux journées du terme de la phase de groupe suite au succès de Qarabag sur le terrain du Vorskla Potlava (0-1).

Dans le groupe A, Leverkusen et Zurich ont également tous les deux validé leur billet pour les seizièmes de finale. Les deux équipes s’affrontaient ce jeudi et ce sont les Allemands qui se sont imposés grâce à une but de Jedvaj. Les deux formations comptent toutes les deux neuf unités et se disputeront la première place du groupe lors des deux dernières journées.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une bonne année pour le chef de La Paix, David Martin
: quinze jours après avoir été nommé «
chef de l’année
» par le Gault&Millau, le Michelin le gratifie d’une deuxième étoile.

    Guide Michelin: «Il y a une belle fourchette de deux étoiles en Belgique», juge le directeur de la sélection

  2. Emmanuel Macron et Charles Michel lors d’un point presse ce lundi 19 novembre.

    Gilets jaunes: pourquoi Macron refuse de répondre aux journalistes (vidéo)

  3. PHOTONEWS_10657652-002

  • France-Belgique: cultiver ce qui nous unit

    C’est une visite pratiquement inédite qu’Emmanuel Macron entame ce lundi en Belgique. Inédite, parce que jamais depuis 1971 un président français n’avait fait une visite d’Etat au Royaume. Et encore, le protocole français considère-t-il la visite qu’avait alors effectuée le président Pompidou auprès du roi Baudouin comme une « simple » visite officielle.

    Au soir de l’élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, le roi Philippe fut tout simplement le premier à proposer une visite d’Etat au...

    Lire la suite