Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Face à la précarité, les Restos du cœur doublent leur capacité de stockage

Les Restos du cœur, ce sont 170.000 repas chauds par an en Belgique, essentiellement en Wallonie. La demande augmente, la pauvreté aussi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L a solidarité passe par le cœur et tout ce qui n’est pas partagé est perdu . » Yvonne L’Hoest, présidente de la fédération des Restos du cœur de Belgique, veut décidément montrer que la septantaine de salariés et les quelque 540 bénévoles de l’association sont prêts à en découdre avec une pauvreté grandissante : les demandes et le nombre de bénéficiaires ne cessent de croître, les Restos ont servi plusieurs milliers de repas en plus entre juillet 2017 et juillet 2018. Ce jeudi matin, dans la zone d’activité économique de Fernelmont, en province namuroise, où est implantée la base logistique pour la Belgique, un nouveau hangar de stockage des denrées alimentaires de 800 m2 était inauguré. Il prend place juste à côté de l’ancien, de 600 m2, qui est opérationnel depuis 2010. La capacité totale de stockage de l’association est donc plus que doublée. Et si toutes les denrées alimentaires n’y transitent pas, ces hangars sont un maillon essentiel dans le fonctionnement des Restos du cœur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs