Football Leaks: au PSG, les joueurs touchent entre 33.000 et 375.000 euros pour saluer les supporters

©AFP
©AFP

Ce jeudi soir, l’émission «  Envoyé spécial  » sur France 2 a diffusé un reportage concentré sur les Football Leaks, nom d’une série de révélations faites par le réseau EIC (un consortium de journalistes européens) et ses partenaires, dont fait partie « Le Soir  », sur les pratiques secrètes dans le monde du football.

Dans ce numéro, on y apprend qu’au PSG, les joueurs reçoivent des bonus financiers pour différentes raisons.

En ce qui concerne les salaires, le Brésilien Neymar gagne 30 millions d’euros par an, après impôts sur le revenu. Pour le français Mbappé, c’est 1.468.122 euros par mois, hors bonus. Pour l’attaquant uruguayen Cavani, 1.180.820 euros par mois.

Des clauses secrètes

Ces chiffres sont déjà très élevés mais il y a aussi des clauses secrètes, selon les journalistes d’Envoyé spécial. Chaque geste, chaque détail de la vie des joueurs est financé. Neymar, par exemple, a l’obligation de répondre aux interviews du groupe Al Jazeera, qui est une propriété du Qatar (ndlr : le Qatar Sports Investments est le propriétaire du PSG). Cavani est privé de certaines primes s’il est en retard de plus de 15 minutes à plus de 5 % des entraînements. Mbappé profite, lui, d’une cagnotte de 30.000 euros et peut l’utiliser comme il le souhaite. Par exemple, pour payer son logement, son chauffeur, etc.

L’émission d’enquêtes française révèle aussi dans ce numéro qu’il existe une clause commune à tous les joueurs, pour les discipliner par l’argent. On parle de la prime d’éthique mensuelle. Elle est notamment conditionnée à une obligation : saluer et remercier les supporters avant et après chaque match. Selon les informations d’Envoyé Spécial, le montant varie selon les joueurs. De 33.000 euros jusqu’à 375.000 net par mois pour Neymar.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron apparaît comme le meilleur interlocuteur de Vladimir Poutine sur la scène européenne, face à une Angela Merkel déclinante où des leaders eurosceptiques ayant moins d’influence.

    Diplomatie: au fort de Brégançon, Macron tend la main à Poutine pour préparer le G7

  2. Souvent, dans les points relais, une pièce est dédiée aux colis.

    Les points relais, stressants, énergivores et peu rentables

  3. Photo testamentaire.

    Et ce fut la fin des Beatles

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: le {Culot} d’Arthur Masson

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé que le wallon reçoit, dans la bande dessinée, un traitement parallèle à celui dont a bénéficié le Brussels Vloms dans quelques albums d’Hergé. Ce même wallon peut-il parfois se retrouver dans des textes où il serait mélangé avec du français, à l’image du bruxellois « beulemans », hybride de flamand et de français ? Eh bien oui ! Quelques auteurs se sont illustrés naguère dans cet exercice, tantôt en créant un parler mixte wallo-français, tantôt en insérant des séquences de wallon dans un texte rédigé en majeure partie en français.

    Le premier cas de figure fera l’objet d’un prochain billet. Quant au second, il a été principalement illustré par un auteur quelque peu oublié des jeunes générations, mais dont le succès a été spectaculaire dans la seconde moitié du 20e siècle : Arthur Masson. Né en 1896 à Rièzes (...

    Lire la suite

  • La Flandre ne marche pas au son du canon

    Il y a plusieurs choses à retenir dans l’interview que nous accorde Bruno De Wever, historien très réputé et par ailleurs frère de Bart De Wever, le président de N-VA. Mais la plus importante est que ses propos sont identiques à ceux qu’il tient en Flandre. La contestation de la parole nationaliste n’est ainsi pas la spécialité de francophones obsessionnels, qui ne verraient les propositions de la N-VA que comme des provocations et des attaques en règle. Il y a au nord du pays nombre d’experts qui n’hésitent pas à monter au créneau pour...

    Lire la suite