Martinez au Real Madrid? «La seule chose qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'équipe belge»

© Photonews
© Photonews

Le nom de Roberto Martinez figure, selon les médias espagnols, dans la short-list de Florentino Perez, le président du Real Madrid, pour prendre la tête du triple champion d’Europe en titre. Actuellement, Santiago Solari assure l’intérim après le licenciement de Julen Lopetegui. «  Tu ne peux pas arrêter les rumeurs et les spéculations, mais dans le football c’est le présent qui compte  », a répondu Martinez interrogé à ce sujet en conférence de presse. «  Et le présent demande d’être prêt pour un rassemblement difficile avant deux matchs importants. L’attention se porte sur l’Islande et sur la Suisse. Je n’ai rien d’autre en tête  », a affirmé le sélectionneur.

Malgré cette réponse expéditive, quelques journalistes espagnols ont répété la question pour essayer d’en savoir un peu plus. Le sélectionneur y a répondu avec une pointe d’humour... dans sa langue natale. «  Je peux vous le répéter en 3 ou 4 langues, en dansant si vous voulez, mais mon message restera le même : la seule chose qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'équipe belge. »

Quel successeur à Thierry Henry  ?

Martinez doit également se trouver un nouvel adjoint après le départ de Thierry Henry, devenu entraîneur de l’AS Monaco. «  Le processus est en cours. L’objectif, c’est d’ajouter un nouveau membre dans le staff pour le mois de mars. Nous devons identifier la bonne personne. En ce moment, nous avons assez de membres pour ce rassemblement. »

Actuellement, Shaun Maloney, qui a intégré le staff des Diables Rouges suite au départ à la fin du Mondial de Graeme Jones, est l’adjoint de Martinez. En octobre, le sélectionneur avait expliqué avoir besoin d’un adjoint supplémentaire surtout dans l’optique d’un tournoi, où l’équipe reste ensemble plus d’une dizaine de jours.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Lorsqu’ils sortent de charge (pas s’ils démissionnent en cours de mandat), les parlementaires ont droit à une indemnité de départ durant plusieurs mois. Elle doit être réduite si on devient bourgmestre, échevin, président de CPAS, estime Défi. Qui a déposé un texte.

    Réduire l’indemnité parlementaire de sortie si on devient maïeur ou échevin

  2. Echiéjilé ne laissa pas un souvenir impérissable en bord de Meuse où il ne resta que six mois et ne disputa que huit matches comme titulaire.

    Football Leaks: le Standard trompé par Monaco dans le transfert d’Echiéjilé

  3. L’air grave, Theresa May a annoncé mercredi soir que le gouvernement britannique avait approuvé le projet d’accord concernant le Brexit. « C’était un choix difficile, particulièrement à cause de la question de l’Irlande du Nord.
»

    L’accord sur le Brexit, un conte ou un cauchemar de Noël pour Theresa May?

Chroniques
  • Centenaire de l’armistice: un monde sans mémoire

    Avec la Toussaint, la fête des morts et les commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, nous sortons d’une intense période mémorielle, qui a retenu l’attention de tous les médias. Mais cette accumulation de rites, d’images et de discours ne doit pas occulter le fait que nous entrons dans un monde sans mémoire.

    Comme Péguy l’a montré, la mémoire n’est pas l’histoire : c’en est même le contraire. La mémoire est un lien vivant, concret, presque charnel, avec un passé qui reste vivant, qui nous concerne et nous touche. Elle nous rattache à l’expérience des générations antérieures par une chaîne de témoignages, de gestes, de rituels dont nous avons été partie prenante, qui ont imprimé en nous des images, même vagues, chargées de sens et d’affects. L’histoire au contraire est une science, un regard neutre et objectif, un retour sur un passé avec lequel les...

    Lire la suite

  • Brexit: il ne faudra pas s’étonner

    Donc, on y serait… L’accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a été conclu entre les deux parties et avalisé ce mercredi par le gouvernement britannique.

    Ce moment constitue l’étape la plus déterminante du processus depuis que la Première ministre Theresa May a formellement notifié à l’Union, le 29 mars 2017, la décision de la quitter. Mais il serait hasardeux de prédire que l’essentiel est fait. On le dira lorsque l’accord aura été adopté par le Parlement britannique : forcer...

    Lire la suite