Juventus: le geste de soutien de Carlo Ancelotti envers José Mourinho (photo)

© Photonews
© Photonews

Le petit échange de piques entre Carlo Ancelotti et les supporters de la Juventus n’est toujours pas fini. Déjà insulté par ces mêmes supporters lors du choc Juventus-Napoli il y a plusieurs semaines, l’entraîneur italien avait répondu avec beaucoup d’humour, par après. «  Ce n’est pas grave, je me consolerai en regardant le trophée de la Ligue des Champions 2003 dans ma vitrine  », avait-il lancé, faisant référence à la finale remportée avec l’AC Milan contre la Juventus.

Cette fois-ci, « Carletto » a surenchéri par rapport à la provocation de José Mourinho pendant Juventus-Manchester United (1-2), mercredi. Le coach portugais, lui aussi victime d’insultes de la part de supporters juventines, avait tendu l’oreille vers les tribunes, au coup de sifflet final. Ce vendredi, en conférence de presse pour le prochain match du Napoli, un journaliste a demandé au T1 napolitain ce qu’il en pensait. Il a alors tendu l’oreille vers son interlocuteur, imitant le geste que Mourinho, en disant qu’il n’avait pas bien compris la question.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Certains font remarquer que Charles Michel a enjoint mercredi matin au vice-Premier Jan Jambon d’atténuer le propos de Francken, ce qui fut fait.

    Pacte migratoire: la N-VA met Michel en difficulté

  2. Avigdor Lieberman a mis à profit la dernière crise à Gaza pour tenter de se refaire une santé politique.

    Démission en Israël: Netanyahou se voit défier par plus radical que lui

  3. 500 millions de personnes utilisent TikTok.

    Les dérives de TikTok, l’appli préférée des ados

Chroniques
  • Centenaire de l’armistice: un monde sans mémoire

    Avec la Toussaint, la fête des morts et les commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, nous sortons d’une intense période mémorielle, qui a retenu l’attention de tous les médias. Mais cette accumulation de rites, d’images et de discours ne doit pas occulter le fait que nous entrons dans un monde sans mémoire.

    Comme Péguy l’a montré, la mémoire n’est pas l’histoire : c’en est même le contraire. La mémoire est un lien vivant, concret, presque charnel, avec un passé qui reste vivant, qui nous concerne et nous touche. Elle nous rattache à l’expérience des générations antérieures par une chaîne de témoignages, de gestes, de rituels dont nous avons été partie prenante, qui ont imprimé en nous des images, même vagues, chargées de sens et d’affects. L’histoire au contraire est une science, un regard neutre et objectif, un retour sur un passé avec lequel les...

    Lire la suite

  • Le siège de Gaza doit cesser au plus vite

    Un nouveau cycle de violence a commencé dimanche dans la bande de Gaza et aux alentours. Un enchaînement connu, un scénario déjà vu et entendu, une lancinante répétition d’événements funestes, prévisibles, prévus et pourtant rien n’y a fait, pas même de très sérieuses tractations ces dernières semaines en vue de consolider un cessez-le-feu… Au total, des bombardements, des morts, des blessés, une grande majorité côté palestinien comme toujours, des bâtiments détruits, des espoirs déçus.

    Même la...

    Lire la suite