La grève des bagagistes Aviapartner a fait baisser la fréquentation de Brussels Airport au mois d’octobre

La grève des bagagistes Aviapartner a fait baisser la fréquentation de Brussels Airport au mois d’octobre

Près de 2,2 millions de passagers ont transité par Brussels Airport le mois dernier, soit une baisse de 2,4 % par rapport à octobre 2017, indique l’aéroport vendredi. Une diminution due à la grève du personnel d’Aviapartner qui a touché de nombreux passagers lors des six derniers jours du mois. Celle-ci a également influencé les volumes de fret, qui ont tout de même légèrement augmenté de 1,3 % sur base annuelle, pour se rapprocher des 60.000 tonnes.

L’aéroport a accueilli 2.177.172 passagers en octobre, ce qui correspond à un recul de 53.542 personnes. La grève du personnel de la société d’assistance aéroportuaire Aviapartner a en effet touché de nombreuses compagnies aériennes entre le 25 et le 31 octobre. Pas moins de 960 vols ont ainsi été annulés.

Brussels Airport aurait dû atteindre une hausse de 3 % sans ce mouvement, affirme-t-il, estimant à 120.000 le nombre de passagers perdus à cause de cela.

L’action a toutefois eu moins d’impact sur les vols long-courriers, qui sont en majorité traités par Swissport, l’autre société d’assistance aéroportuaire active à Zaventem. Ce segment a en effet connu une hausse de 11 %, tandis que les vols de vacances ont baissé de 3 % et les autres court-courriers en Europe et en Afrique du Nord ont diminué de plus de 4 %.

Les chiffres de fréquentation de l’aéroport étaient en progression quasi continue depuis novembre 2016, lorsqu’avaient enfin été « digérées » les conséquences des attentats du 22 mars de cette année-là à Brussels Airport et dans le métro bruxellois. Seul le mois de février 2017 avait encore connu un recul, dû aux 29 jours de ce même mois un an plus tôt.

Quant au fret, son volume a augmenté de 1,3 % sur base annuelle. Un résultat, certes, positif mais en-dessous des prévisions, en raison de la grève d’Aviapartner. La hausse du fret camionné de près de 19 % a compensé en partie ce résultat, un tonnage plus important ayant été transporté en camion vers d’autres aéroports. La cargo par avion a lui reculé de 4,1 %.

Enfin, le nombre de vols a diminué de 4,9 %.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

  2. Bart De Wever.

    Crise politique : à quoi joue la N-VA?

  3. Liverpool pourra compter sur Mané et Van Dijk pour ne pas être le premier tenant du titre éliminé en phase de poules depuis 2012.

    Ligue des champions: plusieurs grands d’Europe en danger

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    Faux !...

    Lire la suite