Concours exceptionnel «Le Soir»: découvrez le monde de Thorgal, héros de bande dessinée

Héros culte de la bande dessinée franco-belge, Thorgal Aegirsson, le fils des étoiles, est né dans le journal Tintin en 1977, des œuvres du scénariste bruxellois Jean Van Hamme et du dessinateur polonais Grzegorz Rosinski. On le reconnaît à sa cicatrice, à ses cheveux broussailleux. Il est mal rasé. Il a les mâchoires un peu carrées. Son succès est immédiat.

Sous le pinceau de Rosinski, rien n’est jamais figé. L’artiste envoûte le trait avec une force d’inspiration colossale. Femmes à la sensualité vénéneuse, enfants capables de parler aux animaux, dieux sévères, Vikings rudes et déterminés… le monde de Thorgal déborde d’émotion et d’imagination.

Plus de 15 millions d’albums vendus

Les dessins de Rosinski expriment la survie, le courage, l’héroïsme, l’amour, la tendresse mais aussi la lâcheté, la jalousie, la trahison. L’imagerie de la série emprunte au conte de fées, à la mythologie et à la science-fiction. En quarante ans d’aventures, Thorgal a vendu plus de 15 millions d’albums, traduits en 18 langues.

Aujourd’hui, Grzegorz Rosinski a 77 ans, l’âge auquel Hergé recommandait d’arrêter de lire le journal Tintin. Le dessinateur de Thorgal a décidé de déposer le pinceau. Le 23 novembre, l’artiste dévoilera son dernier album, Aniel, dans lequel le Viking rentre enfin au pays.

Pour ses adieux à la bande dessinée, l’innommable Yann lui a écrit un scénario de retrouvailles sur mesure avec un bestiaire fascinant de chenilles carnivores, d’oiseaux sacrés, de dindons vautours… Et pour le futur, Grzegorz Rosinski a confié à d’autres le soin de dessiner la suite de la saga.

Entre-temps, une nuit d’hommage sera organisée le 15 novembre, à Paris, pour célébrer le talent de Grzegorz Rosinski. L’hydromel coulera à flots. Les Vikings joueront de la hache et de l’épée. Si vous êtes libres jeudi soir et que vous vous sentez de taille à affronter leurs sortilèges aux côtés des auteurs, Le Soir organise un concours exceptionnel avec un package VIP (Thalys et hôtel pour deux personnes), qui vous permettra de participer à cette soirée magique dans les mondes de Thorgal.

► Pour participer, il vous suffit de cliquer sur ce lien

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bande dessinée|Journaux|Paris|Jean Van Hamme
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

  3. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite