Accueil

Brigitte Aubert impose son leadership

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Elle l’avoue maintenant : elle a endossé les fonctions de bourgmestre par la force des choses mais sans asseoir sa légitimité au sein du CDH. Du passé maintenant pour Brigitte Aubert qui avec 4500 voix de préférence s’impose comme la personnalité préférée des Mouscronnois. Elle prend légitimement les rênes de la ville mais aussi de son parti qui devra maintenant composer avec ses choix. Ainsi, c’est elle qui a exigé que Didier Mispelaere reprenne ses compétences d’ancienne échevine et cela alors que d’autres avaient réalisé un meilleur score. La « cheffe », c’est elle, dans l’ombre et la lumière.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs