Accueil Monde France

Menaces d’attaque contre Macron: les quatre suspects voulaient poignarder le président français le 11 novembre

Six personnes avaient été interpellées après avoir eu des échanges téléphoniques où ils évoquaient des projets d’attaque contre le président français.

Temps de lecture: 1 min

Les quatre suspects encore en garde à vue ce vendredi dans l’affaire du projet d’attaque visant Emmanuel Macron allaient passer à l’acte, rapporte France Info. Ils ont avoué avoir prévu de poignarder le président français lors des commémorations du 11 novembre à Charleville Mézières.

Les quatre hommes ont décrit le plan du meneur présumé, Jean-Pierre B, 55 ans. L’homme était sur le radar de la DGSI après avoir échangé des messages contre le président sur une messagerie cryptée. Lundi, il se rend dans une ville proche de Charleville Mézières, et y passe la nuit avec deux complices. Le lendemain matin, les forces de l’ordre l’arrêtent et retrouvent un couteau dans son véhicule, avec lequel il comptait passer à l’acte, en se mêlant à la foule lors des commémorations.

Au total, six personnes – cinq hommes et une femme, âgés de 22 à 62 ans – ont été interpellées mardi. Dans des échanges téléphoniques, ils évoquaient des projets, dont celui de s’attaquer au chef de l’Etat, selon une source proche du dossier.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une