Accueil

Aligner les normes de pollution sur les normes OMS?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Vendredi, les députés bruxellois ont adopté à l’unanimité une résolution demandant des mesures supplémentaires pour améliorer la qualité de l’air dans la capitale. Pour les députés bruxellois, l’instauration d’une zone basse émission (LEZ) est insuffisante. Introduite à l’initiative des Verts, rejoints ensuite par les autres partis du parlement, la résolution demande au gouvernement d’accélérer les travaux sur la diminution du nombre de véhicules fonctionnant aux carburants fossiles, et de prendre des mesures concrètes pour un transfert modal : une meilleure desserte des transports publics, des cheminements piétons et pistes cyclables sécurisés et de qualité. La résolution demande l’adoption rapide d’un plan régional de mobilité permettant de réduire la pression automobile. Elle réclame une ligne budgétaire spécifique pour la plantation d’arbres de manière ciblée contre la pollution de l’air. Et le soutien aux autorités locales pour le développement de nouveaux espaces verts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs