Accueil Belgique

Pour ceux et celles qui vivent en rue, un accueil jour et nuit en hiver

Bruxelles s’organise pour héberger et soigner les sans-abri. La nuit, avec 1.200 places. Le jour, avec des soins et une écoute. Avec une attention particulière aux familles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En huit ans, le nombre de sans-abri a triplé à Bruxelles. Ils étaient un millier en 2008. Ils étaient 3.300 en 2016, lors du dénombrement effectué par l’association La Strada. « A l’échelle d’une ville d’1,2 million d’habitants, cela reste une solution abordable, affirme le directeur Yahyâ Hachem Samii. Les recettes, on les connaît. Et Bruxelles ne reste pas sans rien faire. »

Reste qu’avant le début du plan hiver, qui commence ce jeudi, de nouvelles personnes viennent s’installer dans les rues. « Il y a un phénomène d’appel d’air, il y a les phénomènes migratoires aussi, il suffit qu’on ferme des camps de demandeurs d’asile en Allemagne ou en France, et puis il y a le sans-abrisme caché », explique Yahyâ Hachem Samii.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs