Football Leaks: le transfert de jeunes footballeurs, une activité des plus lucratives

«
C’est à Manchester City que j’ai vécu les moments les plus pénibles de mon existence
», explique Divine Naah, milieu de terrain offensif qui évolue actuellement à Tubize.
« C’est à Manchester City que j’ai vécu les moments les plus pénibles de mon existence », explique Divine Naah, milieu de terrain offensif qui évolue actuellement à Tubize. - PhotoNews

Les jeunes footballeurs qui rêvent de s’imposer dans un grand club et leur confient leur sort sont une mine d’or. S’attacher de jeunes joueurs pour ensuite les revendre est une activité très lucrative. « Un marché de plus en plus concurrentiel », « des investissements assimilables au “capital-risque”  », « de la gestion d’actifs ». Les termes employés par un club comme Manchester City pour décrire le développement des jeunes talents en interne proviennent en droite ligne du jargon bancaire.

Les documents Football Leaks, auxquels l’hebdomadaire allemand Der Spiegel a eu accès et qu’il a partagés avec le réseau d’investigation EIC, De Standaard et 13 autres partenaires (dont Le Soir), montrent de quelle manière en coulisses, les clubs marchandent ces jeunes footballeurs.

Découvrez comment les clubs marchandent les jeunes talents sur Le Soir+

Sur le même sujet
Football Leaks
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous