La Tchèque Lucie Safarova, finaliste de Roland Garros 2015, annonce sa retraite

Photo News
Photo News

«   J’aime toujours le tennis, il me manquera beaucoup. Mais j’ai voulu finir en beauté, le temps est venu  », a déclaré la joueuse au cours d’un point de presse en marge de la finale de la Fed Cup qui oppose la République tchèque aux États-Unis.

«  Ma carrière a été belle, je suis très contente de tout ce que j’ai réussi  », a poursuivi l’ex-N.5 mondiale qui ne figure plus cette année dans la sélection de son pays pour la Fed Cup.

La gauchère tchèque totalise sept titres en simple et quatre sacres en Fed Cup (2011, 2012, 2014, 2015). En double, elle a été sacrée à cinq reprises en Grand Chelem avec l’Américaine Bethanie Mattek-Sands, et a remporté la médaille de bronze aux JO-2016 à Rio, avec sa compatriote Barbora Strycova.

L’actuelle 106e joueuse mondiale a vu l’ultime phase de sa carrière compliquée par des soucis de santé, provoqués selon elle surtout par « le stress » et « les voyages incessants ».

«  C’est pourquoi j’ai décidé d’emprunter un autre chemin qui me rendra plus heureuse  », a-t-elle confié.

«  Avec le tennis, j’ai parcouru pas mal de pays mais maintenant, je voudrais aussi les connaître  », a indiqué Safarova.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©AFP

    Le président Macron en visite d’Etat en Belgique: pour quoi faire?

  2. Samedi, ils étaient environ 300.000 à travers le pays, a comptabilisé le ministère de l’Intérieur. Ils ont pris d’assaut les ronds-points, les rocades, les accès aux supermarchés.

    Pourquoi le gouvernement français n’entend pas céder aux gilets jaunes

  3. Photo News

    Rallye d’Australie: Hyundai, ou la continuité… dans la défaite!

  • Les «Gilets jaunes», un Mad Max finalement écologique

    La pollution nuit à l’homme et à son environnement. C’est un axiome.

    Or la voiture pollue. Et parce qu’elle pollue, tout doit être mis en œuvre pour que ses impacts négatifs soient réduits au maximum. Dans ce contexte, l’augmentation des accises sur les carburants est classiquement présentée comme un frein au gâchis environnemental.

    Cette évidence ne peut toutefois occulter les préoccupations des « gilets jaunes ». La hausse des taxes sur le diesel...

    Lire la suite