Accueil Sports Football Football belge Standard

Courtrai - Standard: Michel Preud’homme pourrait opter pour la rotation chez les Rouches

Les matches s’enchaînent à toute vitesse pour un Standard en quête de points sur la pelouse de Courtrai. Une situation qui pourrait donner des envies de rotation à Michel Preud’homme…

Temps de lecture: 3 min

«   Me laisser tenter…  » Ces trois mots se répètent dans la chanson « Cœur de loup » de Philippe Lafontaine. Et pour la fable qui va s’écrire du côté de Courtrai, Michel Preud’homme se trouve face à des dilemmes avant de coucher son onze de base. Celui qui devra mener les Rouches sur la voie d’un succès qui les boude depuis le… 2 août 2014 dans l’antre des troupes de Glen de Boeck. Une durée bien trop longue pour des Standarmen obligés d’infléchir la tendance compliquée qui les frappe depuis l’ouverture de la compétition. Le jeu est parfois intéressant, la tactique est souvent bonne, les intentions sont toujours louables, mais il manque souvent ce petit fifrelin nécessaire pour empocher les trois unités de la victoire. Et quand cela ne fonctionne pas avec certains noms, on pense irrémédiablement à d’autres. Une remarque qui se voit renforcée par la lourdeur dans les jambes des Rouches. Alors qu’une séance d’entraînement était au programme vendredi matin avant de reprendre la direction de la Belgique, le staff a préféré donner congé au groupe tout en lui proposant un petit-déjeuner facultatif. Entendez par là que le mot d’ordre était « repos ».

La cadence se veut infernale et cela risque d’avoir des répercussions sur les titulaires de cette fin d’après-midi. En premier lieu, on pensera au secteur défensif, amputé d’un Luis Pedo Cavanda absent de la sélection. Dès lors, deux options s’offrent à Michel Preud’homme : soit il reconduit la défense qui a donné de grandes satisfactions à Krasnodar avec un Zinho Vanheusden titulaire dans l’axe et un Kostas Laifis décalé sur le côté gauche. L’autre possibilité serait de confier ce flanc à Milos Kosanovic, rarement mis à l’honneur mais respecté pour son implication au quotidien. Ensuite, et parce que leurs langues s’allongent de temps à autre, Gojko Cimirot ou Ravzan Marin pourrait souffler en prenant place sur le banc avec, comme suppléant, un Paul-José Mpoku désireux de renouer avec les joies du terrain. Si le Congolais ne prendra pas la route de son équipe nationale dans la foulée, pour éviter une surcharge inutile, il sera bien utile dans la ligne médiane avec ses frappes et autres arabesques. À moins que Samuel Bastien ne devienne la surprise du chef, de quoi déplacer « Polo » sur le côté en lieu et place d’un Moussa Djenepo émoussé. Très fort depuis le début de la compétition, le jeune élément connaît une baisse de forme logique en raison des efforts consentis. Pour finir, et parce que chaque secteur est concerné, Orlando Sa risque de s’installer à la pointe de la division offensive du Standard. En manque de confiance et incapable de planter une rose dans les jardins adverses depuis son retour de Chine, le buteur portugais aime la pelouse de Courtrai comme en témoignent ses deux réalisations lors du prolifique déplacement le 15 octobre 2016 (3-3 score finale). Quand un attaquant est en crise, le mieux est de lui donner une chance face à un opposant qu’il aime taquiner. Et vu que Renaud Emond a tout joué ou presque depuis le début des hostilités, un peu de fraîcheur ne ferait pas de tort dans les rangs de Liégeois bien décidés à relancer une machine balbutiante en termes de statistiques…

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb