Accueil Société

La crise de l’asile au cœur de l’homélie de Mgr De Kesel: «Ne fermons pas nos portes»

Le nouveau primat de Belgique a lancé un appel à l’ouverture lors de la messe de minuit.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

« Dieu est venu vers nous. C’est là le vrai sens de Noël », a déclaré le nouvel archevêque de Malines-Bruxelles, Mgr Jozef De Kesel, lors de son homélie prononcée vendredi peu après minuit en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles. «  Il ne s’est pas fait connaître en faisant montre de puissance et de richesse. Il l’a fait sous la forme d’un enfant pour lequel il n’y a pas de place. Sous la forme d’un étranger qui n’est pas accueilli. »

Le nouveau primat de Belgique a lancé un appel à l’ouverture. «  Alors, ne fermons pas nos portes et ne protégeons pas notre avoir et nos frontières », a conclu le successeur de Mgr Léonard, en référence implicite à la crise de l’asile actuelle. «  Sinon, il risque de faire bien froid. Un monde dur, chacun pour soi, indifférent à ceux qui ceux dehors. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs