Accueil Belgique

Délinquance: «On se trompait sur les migrants»

Contrairement à ce que certains auraient pu penser, les migrants ne sont pas une source de délinquance supplémentaire dans la zone Nord de Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

O n se trompait sur les migrants. Ils ne posent pas de problème en soi. En regardant les statistiques, on a bien vu que ce n’est pas une population à problèmes. » Ce constat sans ambages est posé par un policier de terrain de la zone Nord. Cette zone qui jouxte la gare du Nord, le parc Maximilien et son hub humanitaire (Médecins du monde, la Croix-Rouge, la Plateforme de soutien aux réfugiés…) qui concentre transmigrants en quête d’Angleterre et demandeurs d’asile de tout le pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs