Accueil Société

Grosses difficultés pour le bracelet destiné aux personnes fichées

Parmi les 18 mesures annoncées pour lutter conte le terrorisme, celle qui concerne le bracelet électronique pour les « présumés djihadistes » est loin de faire l’unanimité. Elle fera l’objet de nouveaux brainstormings en janvier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le bracelet électronique pour les personnes fichées par les services d’analyse de la menace, annoncé parmi les 18 mesures antiterroristes, sera-t-il un jour réalité ? Si un tiers des mesures annoncées après les attentats de Paris ont déjà été adoptées, celle qui concerne le placement d’un bracelet électronique aux jeunes que l’on pense prêts à partir faire le jihad semble poser pas mal de difficultés. Elle aurait été abordée au Lambermont ce mercredi par Charles Michel et les ministres-présidents des entités fédérées, mais elle reste à l’état de brainstorming, buttant notamment sur la Convention européenne des Droits de l’Homme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs