Accueil Football belge

Football Leaks: le mercato caché des jeunes footballeurs

En Belgique, les mineurs d’âge sont l’objet d’âpres négociations entre clubs, avec des salaires déjà mirobolants.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Ils sont nombreux, les « petits » clubs d’Europe à se plaindre de voir arriver les mastodontes du football européen pour débaucher leurs recrues, et ce à un très jeune âge. Comme le dévoilent les Football Leaks, des formations belges n’ont pas le choix de négocier avec les grands clubs, en toute discrétion. Plus que d’épanouissement, il est question d’argent comme le montre le cas de Jeremy Doku, né en 2002, et courtisé dernièrement par Liverpool.

Dans le transfert de leur rejeton, les parents s’activent parfois pour tirer leur épingle du jeu. Le jeune Adrien Bongiovanni est parti du Standard vers Monaco. Problème, au début des négociations en 2015, le garçon n’a que 15 ans, et plusieurs points de législation peuvent entraver la signature du contrat. Mais les discussions se poursuivent. Les parents eux-mêmes demandent à pouvoir être logés dans la principauté et le père réclame un emploi en échange du transfert. Pour le nouveau contrat de Bongiovanni en 2017, il est notamment prévu, en plus de 20.000 euros de salaire et 300.000 euros de prime à la signature, 5.510 euros d’indemnité logement et le « salaire papa » de 1.800 euros jusqu’en juin 2019.

► Comment Anderlecht marchande ses jeunes talents

► Bongiovanni, les mêmes pratiques que les grands

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs