Accueil Monde

Une fatwa de Daesh autorise le prélèvement d’organes sur les prisonniers

L’avis religieux a été retrouvé par les forces américaines lors d’un raid.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Web Temps de lecture: 2 min

U ne fatwa, un avis religieux émis par un dignitaire musulman, datée du 31 janvier 2015 indique que Daesh autorise le prélèvement d’organes sur les prisonniers « apostats » pour sauver la vie d’un musulman, révèle ce vendredi l’agence Reuters.

Ce document, récupéré par les forces spéciales américaines lors d’un raid en Syrie en mai, précise qu’il est autorisé «  de transplanter des organes d’un apostat à un musulman afin de sauver la vie de ce dernier  » même si l’opération se révèle mortelle pour le premier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs