Accueil Économie Entreprises

Alibaba sera-t-il un gros pourvoyeur d’emplois en Wallonie? Le secteur est sceptique

Le géant chinois de l’e-commerce a fait de Liège son point d’entrée en Europe. Mais, sur place, les acteurs du secteur s’interrogent sur deux aspects : quelle pérennité pour ces emplois, alors que le secteur est en pleine mutation et quelle main d’oeuvre, compte tenu des pénuries importantes dans notre pays ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le choix du géant chinois de l’e-commerce, Alibaba, de Liège pour son point d’entrée en Europe, via sa filiale logistique Cainiao, confirmé mardi matin dans une interview au Tijd, a ravi les politiques wallons. Cette arrivée «  se comptera en milliers d’emplois directs et indirects  », s’est par exemple réjoui le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, sur la RTBF.

Mais à Liège, les acteurs du secteur s’interrogent sur deux aspects : quelle pérennité pour ces emplois, alors que le secteur est en pleine mutation et quelle main d’oeuvre, compte tenu des pénuries importantes dans notre pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par christian Leroy, mercredi 14 novembre 2018, 10:57

    Après l'Afrique, la Chine envahit l'Europe ... et nos politiciens se réjouissent et se congratulent ...

  • Posté par Marc DUPONT, mercredi 14 novembre 2018, 9:50

    "380 000 colis par jour sont traités par Bpost pour le compte d’Alibaba " ???? La capacité de Bruxelles X est de 300.000 colis par jour et Alibaba n'est pas le plus gros client ....

  • Posté par Lange Daniel, mercredi 14 novembre 2018, 6:52

    Les médias, les politiques n'ont que le mot "local" à la bouche. Ali Baba c'est l'extrême inverse,c'est l'invasion de produits à bas coûts venant du bout du monde. Juste bon à savoir et arrêtons alors les discours hypocrites. Le "local" c'est juste des paroles...

  • Posté par ulrich winkler, mardi 13 novembre 2018, 23:54

    Je doute que les magasiniers de Bierset soient rémunérés comme les dockers d'Anvers ,c'est à dire 3000 € net par mois ! Donc nous restons sur une économie de pays en voie de développement avec des salaires et des nuisances qui plombent l'avenir ! Pas moyen de penser durable en Wallonie ?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs