Accueil Monde Union européenne

Trop peu d’avenir dans l’Europe selon Merkel

La diagonale de Jurek Kuczkiewicz.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

J e ne sais pas si la chancelière serait venue, si elle avait su en fixant la date de sa venue au Parlement européen que deux semaines plus tôt, elle allait annoncer son retrait de la direction de son parti politique », s’interrogeait comme tout le monde Gabi Zimmer, la patronne du groupe de la Gauche unie européenne.

Dire que l’attente et les espoirs étaient grands au Parlement européen, où onze chefs d’Etat ou de gouvernement ont précédé Angela Merkel pour présenter leur vision de l’avenir de l’Europe, serait exagéré. Mais les chefs des groupes politiques s’étaient malgré tout permis d’oser espérer une étincelle, une lueur d’ambition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs