Accueil Belgique

La police flashe moins à cause de la menace terroriste

Le nombre de contrôles a dû être revu à la baisse depuis les attentats de Paris en janvier dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Web Temps de lecture: 1 min

La police a dressé 1,5 million de procès-verbaux pour excès de vitesse lors des six premiers mois de 2015, soit 9% de moins que lors de la même période de l’année précédente, ressort-il de chiffres rapportés vendredi par VTM.

Cette légère diminution du nombre de PV est notamment due à une baisse du nombre de contrôles organisés. La raison : un manque de moyens humains en raison de la menace terroriste, selon Michaël Jonniaux de la police fédérale de la route. «  Au lieu d’avoir un seul agent pour effectuer un contrôle de vitesse, nous devons mobiliser deux agents, ce qui a entraîné une baisse du nombre de contrôles  », a expliqué l’agent au micro de VTM.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs