Accueil Sports Football Football belge

Perquisitions dans le cadre des Football Leaks: trois personnes ont été privées de liberté

L’Union belge a également été perquisitionnée.

Temps de lecture: 1 min

Quatre perquisitions ont eu lieu ce matin à Mouscron, deux à Laeken et une à Celles, dans le cadre des enquêtes sur les Football Leaks et sur le Footbelgate. A Laeken, les perquisitions ont eu lieu au siège de l’Union belge et à celui de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS). L’enquête a pour but de voir si Mouscron est dans les mains d’un agent, Pini Zahavi. Elle vise aussi à voir si Mouscron a obtenu la licence de manière frauduleuse.

Les enquêteurs cherchent également à savoir si l’argent utilisé lors des différentes cessions du club a une origine frauduleuse. Le parquet fédéral confirme les informations du « Soir ». Selon nos informations, des perquisitions ont aussi lieu chez des dirigeants du club mouscronnois. Trois personnes ont été privées de liberté pour audition par la police judiciaire, a communiqué le parquet.

Edward Van Daele et Patrick Declerck ont collaboré lors de la perquisition au stade de Mouscron. Declerck a quitté les bureaux, libre, disant qu’il devait se rendre à une réunion à Bruxelles. Quant à Van Daele, il rallié le Futurosport, le centre d’entraînement de l’Excel, en compagnie des enquêteurs.

Le juge d’instruction devra décider, dans les 48 heures, d’éventuels placements sous mandat d’arrêt.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir