Accueil Culture

Luca Guadagnino: «J’aime les limites»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Vous auriez pu faire des centaines de films. Pourquoi avoir choisi de réaliser un remake de « Suspiria » ?

Car c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Je ne crois pas qu’on ait tant de choix que ça. J’aime les limites. Et ce film était ma limite. C’était assez délicieux pour moi d’utiliser la mythologie d’Argento. De faire miens ces éléments si forts.

Pourquoi avoir choisi d’introduire le contexte de l’Allemagne des années 1970 dans votre version du film ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Les livres d’influenceurs, ces succès qui dérangent

Le livre de l’ancienne candidate des « Marseillais » Jessica Thivenin est un des best-sellers de l’été. Avec les influenceurs, les éditeurs tirent le jackpot, tablant sur la force de leurs communautés. Pour les auteurs, le livre est vu comme un prolongement plutôt qu’un aboutissement.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs