Accueil Le direct

L’ancien chef du Pentagone critique la politique d’Obama sur la Syrie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La décision de Barack Obama de renoncer à frapper le régime de Bachar al-Assad en 2013 a endommagé sa crédibilité, estime Chuck Hagel, qui était à l’époque le secrétaire à la Défense de l’administration américaine.

«Il n’y a pas de doute pour moi» que cet épisode «a diminué la crédibilité de la parole du président», estime M. Hagel, qui s’exprime pour la première fois publiquement depuis son départ du Pentagone en février, dans une interview au magazine Foreign Policy publiée vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs