Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Thierry Neuville: «Finir deuxième ne m’intéresse pas!» (vidéo)

Face à une météo qui menace de chambouler toutes les théories relatives à l’ordre de passage, Thierry Neuville s’en remet essentiellement à la qualité de sa Hyundai pour espérer battre Sébastien Ogier et Ott Tanak dans le sprint final pour le titre mondial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Pour la carte postale, c’est raté. Et pour les innombrables théories sur le balayage, peut-être aussi ! Mercredi, le ciel faisait grise mine au-dessus de Coffs Harbour, petite ville de la côte est de l’Australie, nichée à 600 km au nord de Sydney, et au sud de la grande barrière de corail. Un repère de surfeurs un peu tristounet pour une finale de championnat du monde trois étoiles, celles que font briller Sébastien Ogier, Thierry Neuville et Ott Tanak. Et dire qu’il y a moins de trois semaines, à l’issue d’un rallye d’Espagne d’anthologie, Thierry Neuville se réjouissait presque d’avoir cédé son leadership, afin de ne pas avoir à affronter en premier les poussiéreux chemins de terre de ce petit coin de Nouvelle-Galles du Sud ! «  Pour le moment, je regarde ces prévisions météo de très loin car ça change tout le temps !  », confiait notre compatriote mercredi soir, en affichant maîtrise et détermination. « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs