Accueil Belgique

Attentats de Paris: l’école bruxelloise de Bilal Hadfi avait signalé sa radicalisation

Le Comité P enquête afin de savoir pourquoi des informations n’ont pas été transmises à la Justice.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Comité P interroge actuellement le personnel de l’école Annessens-Funck à Bruxelles, que Bilal Hadfi a fréquenté avant de se rendre en Syrie et de perpétrer les attentats de Paris du 13 novembre, rapportent De Morgen et Het Laatste Nieuws samedi. Le jeune homme s’y était notamment fait remarquer en début d’année en célébrant les attaques menées contre Charlie Hebdo.

Les tentatives de la direction de l’établissement pour prévenir les autorités étaient restées bloquées au niveau de l’administration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs