Accueil Sports Football Football à l'étranger

Pavard, un but contre son camp

Pays-Bas - France, c’est ce vendredi soir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Benjamin Pavard n’a rien demandé. Même pas ce ballon de Lucas Hernandez dont personne ne voulait dans le rectangle argentin. Un ballon que le latéral droit des « Bleus » a expédié de maîtresse façon dans les filets de Franco Armani. Un ballon qui l’a propulsé dans une dimension qui le dépasse. Une reprise improbable de l’extérieur à l’orée du rectangle. Plus improbable encore que son inclusion dans les « 23 ».

Son geste d’un équilibre parfait avait redressé une France en plein tangage après la virevolte argentine exécutée en deux temps, sept minutes par Di María et Mercado (1-0, 1-2, 2-2). Et de l’équilibre, il lui en aurait encore fallu à l’arrière de Stuttgart pour résister aux éloges. Surtout, une fraction de seconde qui l’avait soudain hissé au rang de héros national et avait tracé la ligne de démarcation entre une sélection au bord de l’élimination avant cet instant de grâce et une autre, championne du monde 15 jours plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs