Accueil Belgique Politique

Pacte de l’ONU sur les migrations: toujours pas de décision du gouvernement à la sortie du conseil restreint

L’analyse du texte se poursuivra dans les prochains jours, a indiqué un porte-parole du Premier ministre Charles Michel.

Temps de lecture: 1 min

Si des échanges de vue ont eu lieu jeudi soir au sein du conseil des ministres restreint à propos du pacte de l’ONU sur les migrations, le gouvernement n’a toujours pas arrêté sa décision. L’analyse du texte se poursuivra dans les prochains jours, a indiqué un porte-parole du Premier ministre Charles Michel.

Non contraignant, ce pacte insiste notamment sur la nécessité d’une migration sûre et organisée afin de lutter contre le trafic d’êtres humains. Il sera signé en décembre à Marrakech (Maroc) au terme d’un processus entamé en 2016. Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, y représentera le Royaume.

On ignore toutefois s’il ratifiera bien le texte alors que le pacte est remis en cause par la N-VA, ce qui a forcé le Premier ministre à intervenir, mercredi, à la Chambre. Selon Charles Michel, la Belgique tente actuellement d’obtenir des clarifications de la part de ses partenaires européens sur le texte qui fait par ailleurs l’objet d’une analyse juridique fouillée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une