Accueil Société

Hausse du prix du carburant: premières actions des «gilets jaunes» en Belgique (vidéos)

Les perturbations sont très limitées ce vendredi matin.

Temps de lecture: 2 min

Ils l’avaient annoncé, ils l’ont fait : plusieurs Belges ont décidé de rejoindre le mouvement des « gilets jaunes » lancé en France contre la hausse des prix des carburants. Plusieurs groupes et événements Facebook invitent à suivre la même procédure et à bloquer routes et points stratégiques à travers le pays pour faire entendre le mécontentement des citoyens contre les mesures fédérales.

Les premiers blocages ont fait leur apparition ce vendredi matin, comme le rapporte RTL Info, sans causer de réelles perturbations ce vendredi matin. Une septantaine de personnes empêchent les camions d’entrer sur le site de « Total » à Wandre tandis que le site du groupe « Gilops », une société de stockage et fournisseur de mazout, connaît également des blocages à quelques kilomètres de là.

C’est un autre dépôt « Total » qui est bloqué par des dizaines de personnes, dans le Hainaut cette fois, à Feluy, près de Charleroi. Les manifestants bloquent l’accès des camions au site. «La circulation est quelque peu ralentie à cet endroit», précise la bourgmestre. Les manifestants distribuent des tracts aux automobilistes qui passent par là.

A Wierde, près de Namur, plusieurs manifestants se sont rassemblés au dépôt de Proxyfuel. Les protestataires sont arrivés jeudi soir et ont passé la nuit sur place. Le blocage devrait se poursuivre toute la journée. Seuls les camions livrant des carburants routiers sont bloqués. Ceux transportant du mazout de chauffage ne sont pas impactés.

Par contre, il n’y a aucun problème sur les routes. Une carte publiée sur un groupe du réseau social reprend l’ensemble des blocages prévus :

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 16 novembre 2018, 11:05

    Il est étonnant que tant de gens votent Ecolos, ou se disent écologistes, mais d'un autre côté se plaignent quand le prix des carburants fossiles augmentent, alors que la polution et les émissions de gaz à effet de serre sont les plus importantes dans les transports par route (avec moteurs à combustion interne). Il faut commencer notre sevrage des carburant fossiles, et pas demain, ni après demain, mais aujourd'hui. A vrai dire, il eut fallu que l'on commence à le faire hier, avant-hier, avant-avant-hier...

  • Posté par Goossens Jean-marie, vendredi 16 novembre 2018, 11:01

    Je rejoins les commentaires précédents. Il y a d'autres motifs plus importants pour marquer son mécontentement. Je suis certain que ces personnes qui bloquent les dépôts de carburant sont les premières à râler lorsque les TEC font grève ou lorsque leur supermarché favori est fermé par des piquets de grève.

  • Posté par Philippe Bernard, vendredi 16 novembre 2018, 10:46

    Décroissance, plus que jamais j'écris ton nom.

  • Posté par VALENDUC Christian, vendredi 16 novembre 2018, 9:52

    Il est plus que temps de se "mobiliser" pour une autre mobilité. Il y a urgence. En 2030, le réchauffement climatique aura atteint un point de non-retour. Est-ce cela que veulent le gilets jaunes? Et réfléchissons surtout à nos modes d' hyper consommation.

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 16 novembre 2018, 11:12

    C'est l'éternel problème: on est conscient d'un problème mais on ne veut pas payer pour commencer de le régler. Le réchauffement climatique et la pollution lié à la consommation de carburant fossile, c'est quelque chose d'abstrait, dont beaucoups continuent même de douter, mais faire le plein à la pompe et sortir X euros de plus à chaque fois, ça, c'est du concret et ça fait mal. Mais le mal que l'on fait ce faisant - participer au réchauffement climatique par addiction aux carburants fossiles -, ça, on ne le voit pas, on n'y pense pas, ou on fait semblant de ne pas le voir pour ne pas y penser. Et bien sûr, on reporte la faute sur nos gouvernements, alors que le principal coupable dans cette affaire, c'est nous.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko