RTS31I6S
Le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell et le commissaire à l’Elargissement Oliver Varhelyi (de g. à dr.), lors de leur conférence de presse commune, jeudi à Bruxelles.
Répression d’une manifestation en soutien à Alexeï Navalny, le 2 février dernier à Saint-Petersbourg: l’opposition veut innover dans ses formes de résistance.
Josep Borrell a subi les foudres d’une bonne partie des eurodéputés présents au débat.
Josep Borrell (à g.) repart bredouille de Moscou: son interlocuteur, Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, ne lui a rien cédé.
Une mission délicate pour Josep Borrell, ce vendredi à Moscou.
Alexeï Navalny dans la cage en verre du tribunal lors de son procès, mardi à Moscou: sa condamnation vise à le garder en détention jusqu’à… la veille de la présidentielle de 2024.
Aux alentours de la prison de Matrosskaya Tishina, les petits groupes improvisés de manifestants font face à des forces de l’ordre en nombre impressionnant. © Reuters.
Près de 100 personnes ont ainsi été arrêtées par la police lors de nouvelles manifestations des partisans d’Alexeï Navalny.
Ioulia a promis qu’elle «n’abandonnerait jamais» Alexeï.
Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine en visite à Rome en Italie le 4 juillet 2018.
Officiellement, la forteresse est à la disposition des alliés de l’Otan pour leurs grandes manœuvres et autres besoins logistiques.
Arrestation d’un manifestant à Minsk, le 23 janvier: la mobilisation demeure, mais elle est moins visible que les méga-rassemblements de l’été et de l’automne.
Belgaimage
Le nombre de Russes prêts à être vaccinés a atteint 42%, selon un sondage de RDIF, le fonds souverain derrière le financement de Spoutnik-V. Inférieur à la moyenne des pays développés, le pourcentage est en fait même de moins d’un tiers, selon d’autres enquêtes dans la presse.
Alexeï Navalny et Ruslan Shaveddinov, en 2017, dans les rues de Perm, lors d’un meeting de la Fondation anti-corruption.
Image=d-20210118-GKVRKZ_high
Alexeï Navalny s’est vu infliger une peine de trente jours de détention lors d’une audience qu’il qualifie de «parodie de justice».
RUSSIA-POLITICS-OPPOSITION-NAVALNY
Alexeï Navalny, à son arrivée à l’aéroport moscovite.