Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: «Les transformations de zones de recul en parking ne sont plus impunies»

Une ordonnance permet de mieux lutter contre la mue des jardinets avant en stationnement privé. Des photos aériennes d’archive aideront la commune à traquer les infractions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Voilà un dossier qui donne autant du fil à retordre aux échevins de l’Urbanisme qu’il suscite la tentation auprès de nombreux habitants en quête d’une place de stationnement aux portes de leur domicile. De Schaerbeek à Uccle en passant par Woluwe-Saint-Lambert, on ne compte plus les propriétaires qui ont un jour décidé de supprimer leur jardinet avant dite « zone de recul » au profit d’un emplacement de parking privé. Une gabegie estime Jean-François Thayer (CDH), l’échevin de l’Urbanisme à Woluwe-Saint-Lambert. « Tout d’abord parce que ces jardinets avant font le cachet de toute une série de quartiers qui ont été conçus avec ces zones de recul, indique l’élu CDH. Outre l’aspect historique et architectural, on retrouve aussi une série d’éléments patrimoniaux comme les grilles en fer forgé. Il y a aussi la perméabilité des sols, ces zones absorbant les eaux de ruissellement et il y a enfin un aspect stationnement qui doit être laissé à la collectivité et non privatisé ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs