Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Selon que vous serez puissant ou misérable D’une belle élégance littéraire et jamais pontifiant

Il a fière allure, Dominique Rongvaux, cintré dans l’or, l’argent et le bleu royal, le jabot blanc, le mollet galbé, un soupçon d’ironie, de malice dans le regard. Le XVIIe siècle lui sied, musique de Lully à l’appui ! Quoi de mieux pour nous conter Jean de La Fontaine, hors des clichés et légendes.

Les dates de la tournée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour tout bagage, le comédien reste fidèle à son habitude : une table, une chaise, une valise, et cette fois, il y ajoute un fil tendu en arrière-plan où se suspendent des points de repères de la vie, des éditions de la Fontaine, des dates, des portraits… Didactique mais en légèreté amusée.

L’homme est un orateur habile, un gourmand du verbe. Mis en scène par Maria Abecasis De Almeida (lumière de Nicolas Fauchet), il tient son public captif mais en toute sobriété, comme il l’avait déjà démontré dans d’autres spectacles seuls-en-scène de Desproges à Etienne de la Boétie, de Boulgakov à Bertrand Russel (mémorable Eloge de l’oisiveté , prix de la Critique en 2010).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs