Accueil Économie Consommation

Les Belges veulent l’électricité des Français… qui veulent celle des Belges

Pour éviter la pénurie de courant, la Belgique importe de l’électricité de France. Mais en janvier, ce sont les Français qui pourraient avoir besoin qu’on les aide. Si les réacteurs nucléaires belges n’ont pas redémarré d’ici là, la situation risque d’être tendue.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est une jolie partie de « je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui rira aura un délestage » qui se profile à l’horizon entre la Belgique et nos voisins français. On le sait, notre pays vit depuis plusieurs semaines dans la crainte de connaître une pénurie d’électricité cet hiver. En cause : l’indisponibilité de plusieurs réacteurs nucléaires (seuls deux sur sept – Doel 3 et Tihange 1 – fonctionnent pour le moment).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vandame Marc, samedi 17 novembre 2018, 15:47

    Pas seulement dans la farine, on nous roule dans le diesel, on nous roule tout simplement dessus. Vouloir nous faire rouler autrement, sans que rien ne soit près et sans électricité disponible, c'est notre lot actuel. Rendez-nous nos véhicules diesels jusqu'à ce qu'une solution pratique soit utilisable et surtout accessible financièrement. Nous ne voulons pas vivre sans réfléchir, parce que à notre niveau nous devons assumer.

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 16 novembre 2018, 18:18

    Ou comment nous rouler dans la farine

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs