Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: la justice rend son accréditation à Jim Acosta

Le reporter de CNN s’était vu interdire l’accès à la Maison Blanche par l’Administration Trump. La décision d’un juge fédéral conservateur a valeur d’humiliation pour le président américain.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Depuis New York,

Tout tyranneau qu’il soit, pétri de pulsions autoritaires, le président Donald Trump a beau bafouer allègrement le Premier amendement de la Constitution sur la liberté de la presse et confier sa haine envers «  les ennemis du peuple  », il s’est vu remonter les bretelles par la justice pour être allé - une fois de plus - trop loin. Vendredi, un juge fédéral de Washington a ordonné à la Maison Blanche de rétablir au moins partiellement l’accréditation du journaliste vedette deCNN Jim Acosta. Celui-ci se l’était vu retirer à l’issue d’une conférence de presse houleuse face à Donald Trump, mercredi 7 novembre. Le juge Timothy Kelly a estimé que les droits investis par le Premier amendement primaient sur la volonté exprimée par l’Administration présidentielle de préserver l’ordre en conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs