Accueil Sports Cyclisme Route

En Chine, Marcel Kittel prédit sa résurrection

L’Allemand, auteur d’une saison blanche, est revenu aux bases.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Au cœur de la trépidante et tentaculaire cité de Shanghai, niché dans la jungle urbaine qui enserre dans son élan de folie le fleuve Huangpu, le jardin Yu impose une sérénité toute locale. De la roche, des étangs, des temples et surtout un pont tout en zigzag. La légende voudrait que les mauvais esprits n’arrivent pas à négocier les angles droits de cette construction. Du coup, tout qui le traverse serait certain de connaître une période faste… Marcel Kittel aura certainement souligné à gros traits la chose en feuilletant son Routard durant le long vol qui l’a emmené jusqu’en Chine où il dispute, comme Geraint Thomas et Peter Sagan, le Critérium de Shanghai, ce samedi. Lui sort d’une « annus horribilis », une saison à vous foutre une indigestion au pain noir. Deux petits succès, à Tirreno, en mars, puis plus rien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs