Accueil Monde France

«Gilets jaunes»: environ 1.500 actions attendues en France ce samedi, un rassemblement prévu à Tournai

Les manifestants dénoncent la hausse du prix des carburants.

Temps de lecture: 2 min

Les « gilets jaunes » ont commencé à se rassembler samedi à l’aube pour bloquer routes et points stratégiques à travers la France lors d’une «  mobilisation générale » citoyenne inédite contre la hausse des prix des carburants, une initiative partie des réseaux sociaux qui inquiète le gouvernement.

« Gilets jaunes, colère noire » : à proximité du périphérique parisien, proche de la porte Maillot, des manifestants munis de quelques pancartes s’étaient regroupés avant 7h du matin, tandis que de l’autre côté de la capitale, quai de la Rapée, une trentaine de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) se rassemblaient, a indiqué une source policière. Environ 1.500 actions sont attendues sur le territoire- blocage de routes, de supermarchés, de stations essence –, dont seules une centaine auraient été déclarées, selon une source policière.

FRANCE-POLITICS_FUEL-BLOCKADES

En Belgique, une cinquantaine de personnes s’étaient déjà rassemblées vers 7h45 sur le site de Tournai-Expo, à proximité de l’autoroute E42. «Le groupe attend encore d’autres manifestants avant de débuter son opération. Les cinq endroits qui seront leur cible sont toujours tenus secrets», indique le commissionnaire divisionnaire de la zone de police du Tournaisis. «On sait cependant qu’une opération escargot sera menée sur les boulevards périphériques de Tournai», poursuit-il.

Moyen de pression

Paralyser le pays en empêchant toute dépense, c’est le moyen de pression envisagé par les « gilets jaunes ». À l’initiative de cette grogne, des membres de la société civile qui se sont mobilisés contre la hausse du prix des carburants avant que les motifs de grief ne s’élargissent à une dénonciation plus globale de la politique du gouvernement en matière de taxation et à la baisse du pouvoir d’achat.

À lire aussi Gilets jaunes: «Les Français n’en peuvent plus»

Au 1er janvier 2019, les taxes sur le gazole doivent augmenter de 6,5 centimes d’euro par litre et celles sur l’essence de 2,9 centimes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Hennaux Jean, samedi 17 novembre 2018, 9:03

    Tout ceci démontre à suffisance que nous n'avons aucune conscience de la gravité des changements climatiques et de la nécessité de changer nos habitudes et nos besoins… Il n'y a pas d'écolo parmi nous il n'y a que des égoïstes et des responsables politiques qui n'abordent que la gestion du quotidien et n' anticipent en rien notre devenir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une