«Gilets jaunes»: une cinquantaine de véhicules mènent une opération escargot à Tournai

Un blocage à Haulchin ©Reuters
Un blocage à Haulchin ©Reuters

Une cinquantaine de véhicules mènent une opération escargot ce samedi sur les boulevards de Tournai afin de protester contre les prix des carburants. Inspirés par l’initiative citoyenne du même nom prévue en France, les «gilets jaunes» s’étaient donné rendez-vous vers 8h sur le site de Tournai-Expo, à proximité de l’autoroute E42. Leur action devrait se terminer vers 18h.

Peu avant 9h, une cinquantaine de véhicules ont emprunté la chaussée de Renaix et se sont dirigés vers le pont Morel, à l’angle des boulevards des Déportés et des Combattants. Les protestataires ont ensuite pris la direction de la gare, puis du rond-point Imagix où ils ont fait demi-tour pour se diriger vers le complexe commercial des Bastions.

Quelques embarras de circulation

«Il y a quelques embarras de circulation mais aucun incident à déplorer. On ignore pour l’instant où se dirigeront ensuite les manifestants. Il nous ont assuré qu’ils ne quitteraient pas la ville de Tournai et qu’ils ne bloqueraient pas de dépôts de carburants, notamment dans le zoning industriel de Orcq-Marquain. La fin de l’opération est prévue vers 18h», a affirmé le commissaire divisionnaire Joël Danis, qui supervise l’opération dans le Tournaisis.

En France, les «gilets jaunes» ont commencé à se rassembler à l’aube pour bloquer routes et points stratégiques à travers le pays lors d’une «mobilisation générale» inédite contre la hausse des prix des carburants. Au 1er janvier 2019, les taxes sur le gazole doivent y augmenter de 6,5 centimes d’euro par litre et celles sur l’essence de 2,9 centimes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous