Football Leaks: Dmitri Rybolovlev n’a pas l’intention de vendre l’AS Monaco, selon son porte-parole

Football Leaks: Dmitri Rybolovlev n’a pas l’intention de vendre l’AS Monaco, selon son porte-parole
Photo News

Le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, mis en examen pour « corruption » et « trafic d’influence », n’a pas l’intention de vendre l’AS Monaco, le club de football dont il est propriétaire depuis 2011, a assuré samedi son porte-parole Dmitry Tchetchkine.

Rybolovlev « a l’intention de continuer à soutenir son développement, comme il l’a fait depuis qu’il a acheté le club en 2011 », a affirmé Tchetchkine à l’agence russe TASS.

Cette déclaration intervient au lendemain de la publication de déclarations du prince Albert II de Monaco évoquant la vente du club.

« Il faut laisser faire la justice jusqu’au bout. Si jamais tout cela était avéré, je pense qu’il se retirera de lui-même, a assuré Albert II dans un entretien publié vendredi par Mediapart. Pour l’instant, il faut respecter la présomption d’innocence, à moins que lui-même décide de mettre fin à sa présidence de l’AS Monaco. »

Le patron de l’ASM, inculpé à Monaco dans le cadre d’une retentissante affaire d’escroquerie présumée qui l’oppose à son ancien marchand d’art suisse Yves Bouvier, est rentré à Moscou la semaine dernière après avoir été placé sous contrôle judiciaire.

Au total, neuf personnes, dont Rybolovlev, son avocate Me Tetiana Bersheda et l’ancien garde des Sceaux Philippe Narmino, l’épouse et le fils de ce dernier, l’ancien ministre de l’Intérieur Paul Masseron et trois hauts dirigeants policiers, ont été mises en cause dans cette affaire, après des auditions et des perquisitions, provoquant une onde de choc sans précédent dans la Principauté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Il y a une semaine, Georges-Louis Bouchez offrait des fleurs au Roi Philippe, pour l’anniversaire de Mathilde.

    Coalition fédérale: Magnette recale l’idée d’un duo royal avec De Wever

  2. @News

  3. PHOTONEWS_10852191-011

    Coronavirus: que faire si l’on a des symptômes?

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Vraiment, nous vivons en de sombres temps

    Auschwitz, il y a 75 ans. Si une angoisse particulière s’ajoute cette fois, c’est que cette commémoration a des allures de paratonnerre. Comme si, en dénonçant à nouveau les horreurs innommables que des hommes ont pu faire subir à d’autres hommes, on tentait de conjurer le sort pour, si pas le présent, du moins un futur peut-être proche.

    « J’aimerais pouvoir assurer que nous, les Allemands, avons appris de l’Histoire une fois pour toutes. Mais je ne peux dire cela alors que la haine se répand....

    Lire la suite