Accueil Monde France

Les gilets jaunes au balcon d’Emmanuel Macron

Un millier de manifestants a réussi à s’approcher au plus près de l’Elysée. Deux mille rassemblements de « gilets jaunes » ont eu lieu à travers la France. Une femme est décédée, une centaine d’autres personnes ont été blessées.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Depuis Paris,

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Mine , dimanche 18 novembre 2018, 10:13

    les Francais (heureusement pas tous) perdent le nord.C´est une évolution inquiétante. Il faudrait maintenant qu´ils soient tous subventionnés par le gouvernement. Et quand on entend: "on n´en peux plus": combien de peuples dans le monde voudraient être à leur place d´enfants gâtés. Que les médias essaient d´esquiver le mot "colère" car actuellement toute frustration donne tous les droits . Quelle société décadente!

  • Posté par ernest jeangille, samedi 17 novembre 2018, 20:53

    il est innadmissible de bloquer les depots. par contre on peut manifester de maniere responsable

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , samedi 17 novembre 2018, 17:30

    Le problème ce n'est pas la hausse des carburants. Comme le disait un des gilets jaunes: "il faut dégommer Macron!". En effet, ce gars s'est fait élire en dehors des partis traditionnels (y compris les Ecolos). Ils le lui font payer. Comme disait l'autre: "la connerie est universelle".Et comme disait un autre: "la France est championne du monde".

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs