Accueil Société

Peste porcine africaine: le ministre Collin favorable à une baisse de la densité de sangliers en Wallonie

Pour tenter de mettre fin à l’épidémie de peste porcine africaine, le Comité scientifique indépendant prône une réduction de la densité de gibier. Le ministre wallon appuie cette proposition.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Voici quelques jours, le comité scientifique indépendant (SciCom) de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire avait prôné plusieurs mesures pour mettre fin à l’épidémie de peste porcine africaine en Wallonie, dont une visant la réduction de la densité de population du sanglier.

Une vision partagée par le ministre wallon de l’Agriculture et de la Forêt René Collin (CDH) qui estime que « la surdensité de population de sangliers est une réalité à l’échelle européenne et pas seulement en Wallonie. En effet, depuis quelques années les hivers cléments cumulés aux importantes fructifications forestières ont facilité l’augmentation de population. Les laies sont plus jeunes lorsqu’elles ont des portées, qui sont aussi plus nombreuses dans un espace-temps plus réduit. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par ulrich winkler, lundi 19 novembre 2018, 18:58

    Nous nous souviendrons du CDH et de son lobbying pour augmenter la maltraitance animale ! Dans 5 mois on en reparlera !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs