Accueil Société

Les gilets jaunes: «Nous sommes apolitiques et nous le resterons»

La police est intervenue avec une autopompe à Feluy à la demande de Total pour évacuer les manifestants. Une plainte est déposée contre Claude Gilles qui avait prétendu vouloir transformer le mouvement en parti politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les membres fondateurs du « mouvement citoyen contre les mesures gouvernementales » le rappellent dans toutes les langues et par tous les canaux : « Nous sommes apolitiques et nous faisons partie d’aucun syndicat. » Déjà clamées haut et fort dès le lancement des actions de blocage des dépôts pétroliers ces précisions l’ont encore été ce lundi suite aux déclarations du Namurois Claude Gilles, ce dimanche. Ancien membre du Parti populaire, ce dernier a prétendu qu’avec plusieurs « gilets jaunes », ils avaient décidé de transformer le mouvement en organe politique avec lequel ils comptaient présenter des candidats lors des prochaines élections fédérales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dopchie Henri, mardi 20 novembre 2018, 13:07

    La "liberté d'expression" n'autorise pas le blocage des camions, voire des autoroutes.

  • Posté par Mortier Emmanuel, mardi 20 novembre 2018, 8:59

    Dommage de mettre tant de bonnes énergies dans un si mauvais combat!

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 19 novembre 2018, 21:46

    C'est sympa ces petits gars apolitiques qui découvrent un côté de la vie de syndicaliste! Espérons qu'ils aient plus de compréhension pour ceux qui mèneront la fronde pour les pensions de tous en décembre!

  • Posté par Scheys Michel, lundi 19 novembre 2018, 23:15

    Effectivement, ils découvrent la réalité de l'engagement syndical ... Sauf qu'au travers des syndicats c'est une vision globale pour lutter contre les problèmes et les injustices de notre société. Lutter pour conserver les acquis sociaux, garantir des pensions décentes, des revenus pour les allocataires sociaux, pour la sécurité sociale, pour un meilleur investissement dans l'enseignement, pour de meilleurs transports en commun, etc ... Et pas uniquement sur les accises des produits pétroliers, qui soit dit en passant, financent aussi les services publics et les aides à la population !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs